4tet_350

Fruit de ses rencontres dans les jams jazz parisiennes, Sonny Troupé qualifie leur entente de connivence naturelle. Mike Armoogum, Gregory Privat et Arnaud Dolmen en alternance avec Olivier Juste : trois fortes personnalités, trois solistes, trois origines différentes (Iles Maurices, Martinique, Guadeloupe), trois musiciens qui par leur talent et leur grande réactivité donnent au quartet une vitalité permanente, une créativité sur l’instant, des univers musicaux multiples.

SONNY TROUPE (batterie, tambour ka, voix, sample)

Sonny_350C’est en Guadeloupe sous l’influence de son père saxophoniste, Georges Troupé qu’il apprend le gwo ka*, commence le solfège, et découvre divers styles musicaux. Il choisira d’approfondir deux instruments : la batterie et le tambour ka. Sa soif d’apprendre l’amène à jouer dans des formations variées allant du jazz au reggae en passant par l’électro. C’est après ses études de musique au Conservatoire National de Toulouse et à l’école de batterie Agostini Toulouse qu’il commence sa carrière professionnelle. Depuis plus d’une dizaine d’années, il se retrouve aux côtés de musiciens tels que Christian Laviso, Kenny Garrett, Grégory Privat, Alain Jean Marie, Jacques Schwarz Bart, Tanya Saint Val…

*Gwo ka : musique traditionnelle de la Guadeloupe basée sur la percussion, le chant et la danse.

OLIVIER JUSTE (tambour ka, voix)

(en alternance avec Arnaud Dolmen)

olivier_350Considéré comme l’un des percussionnistes les plus doués de sa génération, Olivier Juste est un instrumentiste complet qui présente l’avantage de maîtriser aussi bien les rythmes et percussions traditionnels de Guadeloupe que celles de bon nombre de pays. On peut ainsi le voir aux côtés des Nubians, de Beetova Obas, d’africains tels que Guem, de Jazz men tels que Reggie Washington, Jacques Schwarz Bart, d’antillais tels que Mario Canonge, Admiral T, Thierry Fanfant, ou encore d’asiatiques tels que Yosuke Onuma

ARNAUD DOLMEN (tambour ka, voix)

(en alternance avec Olivier Juste)

arnaud_350Né en octobre 1985, il commence dès l’âge de 2 ans l’initiation musicale. À 5 ans, il est inscrit à l’atelier Marcel Lollia dit Vélo en Guadeloupe dirigé par Mr Georges Troupé. Il y étudie le ka et se découvre une passion pour cet instrument. Il se met à la batterie, prend des cours avec M. Georges Troupé et Sonny Troupé ainsi que divers intervenants. Il s’installe en France à l’âge de 18 ans pour poursuivre ses études musicales à l’école de Batterie Dante Agostini de Toulouse, formation qui se conclut par le 1er prix à l’unanimité du jury. Depuis, il collabore avec de nombreux artistes tels : Jacques Schwarz Bart, Mario Canonge, Kimbòl, Alain Jean-Marie, Jonathan Jurion, Jasser Haj Youssef project, Michel Alibo, Etienne Charles, Jean-Christophe Maillard, Tiken Jah Fakoly…

MIKE ARMOOGUM (basse, voix)

mike_350Originaire de l’Ile Maurice, pendant 10 ans, il suit le parcours classique des musiciens mauriciens, se produisant dans les grands hôtels de son pays et les festivals des îles de l’Océan Indien (Réunion, Seychelles, Rodrigues…). Il accompagne notamment Kaya, le plus célèbre artiste de Séga, musique traditionnelle de l’Ile Maurice. Il effectue ses premières tournées en Europe en1993. En1999, il rencontre Boney Fields (trompettiste blues-funk de Chicago), qui l’engage au sein du Bone’s Project. Musicien aux influences multiples, Mike Armoogum accompagne différents artistes tels que Raoul De Souza, U.P. Wilson, Tino Gonzales, le Trio Jazz Philippe Turlo, le groupe B. Connected en Suisse.

GREGORY PRIVAT (piano, claviers)

greg_350Pianiste de Jazz caribéen né en Martinique en Décembre 1984, il est considéré comme l’un des grands talents de la nouvelle scène jazz française. L’influence musicale de son père José Privat, pianiste du groupe Malavoi, lui donne les fondements essentiels du musicien qu’il est devenu aujourd’hui. Au sein du groupe « Expérience Project », il commence à écrire ses premières compositions dans le monde de la musique « Biguine Jazz » En Juillet 2008, il participe au Jazz Piano Solo Compétition au Festival de Jazz à Montreux, où il sera demi-finaliste. En 2009, il crée sa nouvelle formation en quintet, réunissant la plupart de ses compositions, avec laquelle il se produit dans de grands clubs de Jazz et festivals en Europe. Son album solo, remarqué par les critiques jazz, TSF et la SACEM est sorti 2011.

leprojet lesmusiciens lalbum lagalerie