Retrouvez la première vidéo de l'album, Ansanm, sur le blog du site ! fermer ×
+

Argentine Tour / Mémorable !

3 jours incroyables !!!

Le 16, concert au Festival de Jazz de Cordoba. Magnifique théâtre de 800 places, rempli ! Un public réceptif, accueillant, participant dès les premières notes pour finir debout et chantant au dernier titre ! Vraiment cela fait chaud au coeur de voir un tel enthousiasme pour une  musique et une culture qu’il découvrait.

Le lendemain, théâtre de 1000 places, la aussi nous jouons dans une salle comble ! La Usina del Arte. Avec un public nous donnant cette énorme énergie du début à la fin. À la fois attentif et participatif… Très participatif ! Le final restera vraiment gravé !

Le 18, jour des rencontres ! Grégory Privat est en concert Piano Solo dans une salle que l’on nous a décrite comme magique et mythique : le théâtre Colon, et la encore c’est un succès !

Raphael Philibert, Thomas Koenig et Olivier Juste font une rencontre avec d’autres musiciens. Répétition l’après midi, et concert le soir au Jazz Club le Be Bop. L’occasion de découvrir l’univers de chacun à travers les compositions personnelles mais aussi des reprises de standard de la musique Gwo ka amené par Raphaël.

Je suis quand à moi en master class sur le thème de la musique gwo ka, ses rythmes, son histoire, mais également mon approche de la composition et de la batterie. Un public de jeunes et moins jeunes. La aussi, l’engouement était la. Enormément de questions très divers qui plus est, et un temps imparti qui a finalement semblé très court !

Nous avons été chaleureusement remercié et encouragé durant tout ce séjour. Vraiment !

Alors, à nous de dire merci tout d’abords à ce public incroyable, mais aussi l’association Contre Courant (Elise, Dominique), Sarah, qui depuis 2 ans oeuvrent pour monter cette tournée. Minino Garray à l’initiative de notre venue. L’institut français et Sabrina pour leur aide, et bien sur le festival de Cordoba ( Ignacio et toute son équipe), Adriàn, Julia, Cami et toute l’équipe du festival de Jazz de Buenos Aires.

Voilà quelques clichés en souvenir. Quelques chroniques presse très bientôt !

À très bientôt pour de nouvelles aventures !